Accueil >> Informations viagers >>

VENDRE SON BIEN IMMOBILIER EN VIAGER OCCUPE

VENDRE SON BIEN IMMOBILIER EN VIAGER OCCUPE

DIALOGUE entre VIAGER UNION FONCIERE et peut-être un futurCREDIRENTIER

 

 

Mr X : Vous me conseillez de vendre mon bien immobilier en viager !
Pour quelles raisons ?

V.U.F. : Vous venez de me confier que votre retraite ne vous suffisait plus à l’heure actuelle, pour vous assurer une vie confortable.

Mr X : Oui …
En effet, j’ai l’impression de faire bien moins de choses qu’auparavant.
Avez-vous une solution miracle ?

V.U.F. : Ne parlons pas de solution miracle …
Parlons de solution « refuge ». Nous vous proposons de vendre votre bien, tout en vous permettant de continuer à l’habiter votre vie durant. C’est ce que l’on appelle « vendre son bien en viager occupé ». Vous vous réservez ainsi un droit d’usage et d’habitation à vie. Vous allez donc pouvoir conserver vos habitudes en touchant des revenus complémentaires substantiels qui vous permettront de mieux vivre.

Mr X : C’est très intéressant ! Mais que va devenir la rente en cas d’inflation ?

V.U.F : Tout est prévu !
La rente que vous percevrez mensuellement subira chaque année une augmentation.
L’indice le plus courant choisit pour cette augmentation est l’indice des prix à la consommation.
Il en existe bien d'autres.
Cette indexation préservera votre pouvoir d’achat votre vie durant.

Mr X : J’ai oublié de vous dire que j’étais marié.
Si je venais à disparaître le premier, quel sera le sort de ma femme ?

V.U.F. : Dans ce cas, le « droit d’usage et d’habitation » sera réservé sur vos deux têtes.
Au décès de l’un d’entre vous, la rente sera automatiquement reversée en totalité au dernier vivant, et ceci gratuitement.

Mr X : Si nous souhaitons quitter notre logement pour une raison, ou pour une autre, que se passera t-il ?

V.U.F. : Cette situation est prévue dès le départ et il est stipulé dans l’acte de vente qu’en cas de « renonciation à ce droit d’usage et d’habitation », la rente sera automatiquement augmentée d’un certain pourcentage.

Mr X : Je vois que rien n’est laissé au hasard !

V.U.F. : Absolument !
C’est l’affaire de spécialistes, qui doivent tout prévoir.
A ce sujet ; en ce qui concerne les charges de copropriété, vous n’aurez à rembourser que les charges dites « locatives » et non plus la totalité.
Les taxes foncières seront payées par l’Acheteur, qui vous réclamera la taxe d’enlèvement des ordures ménagères.
C’est autant d’économies qui s’ajouteront à la rente que vous percevrez.

Mr X : Je vois que cette forme de vente pourra m’apporter beaucoup d’avantages !

V.U.F. : Nous n’avons pas encore abordé le sujet concernant les garanties et ce n’est pas le moindre.
C’est l’aspect « sécurité », dirons-nous, du viager !

Mr X : Ah oui, c’est vrai !
Et si mon acheteur venait à ne plus payer la rente. Cela peut arriver !
Que se passerait-il alors ?

V.U.F. : Lorsque l’on vend son bien en viager, on conserve sur le bien ce que l’on appelle un « privilège de vendeur » assorti d’une « clause résolutoire ».
En d’autres termes le « privilège de vendeur » est une hypothèque de premier rang et la « clause résolutoire » permet d’anéantir la vente si votre acheteur interrompt le paiement des rentes. Pour lui c’est très grave, car vous aurez la possibilité de récupérer votre bien en conservant ce qu’il vous aura versé dès le départ.

Mr X : Dois-je comprendre que le contrat de vente en viager protège surtout le vendeur ?

V.U.F. : Tout à fait ! Et heureusement qu’il en est ainsi !
N’oubliez pas que vous vendez pour vous assurer une fin de vie plus confortable et plus paisible. Ce n’est pas pour vous créer des soucis supplémentaires, bien au contraire !

Mr X : Je comprends mieux maintenant cette formule de vente qui correspond bien à mes besoins immédiats et futurs.

V.U.F. : Nous vous invitons à réfléchir à tout cela et demeurons à votre entière disposition si vous souhaitez que nous nous revoyions.
Dans cette éventualité, nous nous déplacerons à votre domicile afin d’estimer la valeur marchande de votre bien et d’envisager la solution la mieux adaptée à vos besoins.
Sachez que la présence d’héritiers n’est pas un obstacle, la partie versée comptant peut leur être transmise à tout moment.
Vous bénéficierez également d’un abattement fiscal pouvant atteindre 70 % des rentes, en fonction de votre âge à la naissance de la rente.
Nous pourrons également assurer la gestion de votre viager pour vous retirer tout souci après la vente (indexation, répartition des charges, déclaration IRPP, etc …).

Mr X : Je vous remercie pour toutes ces précisions.
Je vais étudier cela et vous tiendrez au courant de ma décision.
Au revoir !

V.U.F. : Au revoir et à très bientôt !

Haut de page

Recevez nos nouvelles annonces

Inscription Désinscription

Je souhaite recevoir une newsletter sur :